• Marc Lavoine (15/07/06)

     

    Alalala!! Même en écrivant ces sept lettres, j'ai déja le sourire aux lèvres. Alalala!! J'ai même envie de le redire. Je pense, que beaucoup seront ceux, qui liront cet article et qui seront déja au courant de mon aventure, peut-être pas dans tous les détails, parce que je garde une petite partie pour moi, mais seront au courant d'une bonne partie de l'histoire.

    Déja, je tiens à dire: un grand Merci à Claudine!! Sans elle.... Je n'aurais pas ce sourire omniprésent sur les lèvres. Alalala!! (encore lui!!!) Claudiiine!!! Enfin...

    Que d'émotions ce week-end!!! Dimanche avec Johnny, samedi avec Marc!!! C'est dur de s'en remettre!!! Cela fait un peu groupie....j'avoue mais bon...

    Enfin, commençons pas le commencement avant de m'emballer.

    Deux jours avant:c'est sur Clo et Mado vont aller, ensemble, voir Marc Lavoine à Solliès-Pont. Mado était ravie, même si Marc n'était le chanteur, qu'elle préférait, rien ne vaut un concert pour aimer un artiste.
    Mais comment Mado, aurait pu s'imaginer vivre un tel moment? (Ne vous imquiétez pas, j'arrête dans mes délires "Alain Delon", je ne parle plus à la troisième personne!!!) Comment aurais-je pu imaginer, que moi j'allais vivre ça? Et pourtant mon inconscient devait le savoir, alors que je prononça cette phrase lors de cette attente devant les barrières, le regard porté vers les gradins: "ça doit vraiment être bizarre comme sensations d'être sur scène, devant du monde, comme ça!" C'était la réflexion philosophique de la soirée! Parce qu'après, je n'étais plus en mesure de refléchir.

    Le concert commence; enfin Marc Lavoine arrive sur Je me sens si seul, lunettes noir, veste noir: "C'est vrai, je fume trop, C'est vrai, que je bois trop...", puis entame un petit déshabillement... dans la limite du raisonnable...je vous vois venir. Raaaa.... Et là, je peux vous le confirmer: Marc Lavoine est....comment dire....Sex....et pourtant, ce n'est pas ce que je disais avant.

    Ce fut un concert génial. On a dansé, chanté comme des petites folles. Attendez comme ne pas sentir la vibe, à l'écoute comme Le parking des anges, Pour une biguine avec toi, ou Les tournesols... Alalala!!! Et ce Toi, mon Amour, ce "Elle a les yeux revolvers, elle a le regard, qui tue..." Une voix, comme la sienne...ça entraîne...!!!

    Mais je crois, que la chanson capitale de la soirée fut Je ne veux qu'elle. Vous savez...le duo avec Claire Keim. Mais Claire Keim n'était pas la!! Et qui était censée chanté à sa place?...MOI!!

    Mais comment voulez-vous chanté quoique ce soit sans un minimum de préparation mentale? It's impossible!! Surtout quand on chante aussi mal, que moi.
    Parce que, pour ne pas avoir été préparé à cette éventualité, je n'ai vraiment pas été préparé. Toute innocente, contre ma barrière, à côté de ma chère Clo, voyant tout d'un coup des bras se lever, des voix s'écriées; j'ai eu le temps de voir un doigt, du haut de la scène, se diriger vers moi, que j'étais déja projetté sous les feux des projecteurs. J'ai mis quelques secondes avant de comprendre ce qui m'arrivait. Je me suis retrouvée, assise, dans ses bras. Retrouvant plus ou moins vite mes esprits, j'ai eu le temps de lui glisser un "je ne sais pas chanter" et ce cher Marc à chanter à ma place! OUF!!! Il me suffisait de ne pas avoir l'air trop niaise, d'arriver à le regarder dans les yeux, et de ne pas défaillir à ses quelques bisous sur la joue ou carresses dans le cou. Pour défaillir, pas assez folle de lui, mais je n'ai pas pu échapper au regard "d'admiration-niaise" et au sourire "Colgate", malheureusement. Mais je défis quiconque de le regarder dans les yeux sans ce regard "d'admiration niaise" et ce sourire "Colgate". Parce que QUELS YEUX!! Hein Clo: ce petit regard du début ne t'a pas laissé indifférente!?

    "Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
    J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
    S'y jeter à mourir tous les deseperés
    Tes yeux sont s'y profonds que j'y perds la mémoire"

    Louis Aragon.

    Un peu de culture tout de même.

    Après ce moment, atemporel et inimaginable, le concert repris son cours normal. Au bout de trois ou quatre chansons, le mec de ma projetée sous les feux de la rampe, vint me demander de confirmer cette projetée. Puis M.Lavoine me tendit sa serviette. Alalala!!! Puis il fallu s'en aller, après une bise final de la main, des étoiles pleins les yeux, pleins les oreilles, plein la tête et plein le coeur.

    Alalala que de péripéties!! A nous deux Claudine (Charlotte pour ceux, qui n'auront toujours pas compris),...., après G.M., C.V. et M.L., c'est qui le prochain...???

    Je vous mets les quelques fotos, que j'ai: qualité portable, mais ça fait toujours plaisir quelques souvenirs. Merci à celle, qui les a prise.

                                                         

     

                                           

     

                                           

     


  • Commentaires

    1
    Clo
    Samedi 29 Juillet 2006 à 09:21
    ahahahahahaha
    Je n'en reviens toujours pas à vrai dire ...que d'émotion pour 2 si petites personnes que nous ...Mais " pour un flirt avec MARC, on ferait n'importe quoi ...pour un flirt ...AVEC MARC " ptdr Si vous aviez vu agathe, et son sourire niais...et moi qui chantait à tue tête pour que ma copine chérie ne soit pas trop perdue ...mais rien y a fait ...sourire niais toujours là, et les paroles, envolées ...mdr ( mais tu étais très bien ma belle, j'aurais été pareille... ah ce marc fait chavirer les coeurs...NOS COEURS...) merci pour ce moment privilégié, merci pour tous ces moments madooooo ...ze t'aime fort ...
    2
    nelly
    Mercredi 16 Août 2006 à 22:33
    MARC LAVOINE
    j'ai vu marc l aussi en concert et je comprends que tu l'ais appr�?�©ci�?�© et si c'est toi en photo avec lui alors je comprends qu'il t'ait choisie ! tu es tout simplement magnifique Et bravo pour ton blog j'aime beaucoup ta fa�?�§on de raconter
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :